Intempéries dans les Alpes-Maritimes : "Nous avons sollicité l'armée [...] en renfort" annonce Charles-Ange Ginésy le président du Conseil départemental

franceinfo
·1 min de lecture

"Nous avons sollicité l'armée pour qu'elle revienne en renfort", a affirmé lundi 26 octobre sur franceinfo Charles-Ange Ginésy, président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, après les orages qui ont touché le département dans la nuit de dimanche 25 à lundi 26 octobre. Moins d'un mois après le passage de la tempête Alex, la situation est toujours "dramatique" car les "précipitations abondantes tombent sur un terrain déjà destructuré". Le président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes demande que l'Etat "continue" à les aider car "les bombardements n'ont pas fini".

Est-ce qu'il y a des dégâts après ces orages ?

Charles-Ange Ginésy. Il y a beaucoup de dégâts surtout sur les terrains fragilisés. Ils sont imbibés d'eau. Il ne faut pas grand-chose. Nous avons eu 63 mm à Tende, 38 à Saint-Martin-Vésubie. Ce ne sont pas de petites précipitations. Ce sont des précipitations abondantes qui tombent sur un terrain déjà déstructuré. Là où nous avons pu intervenir sur les basses vallées, à Roquebillière, l'accès à Saint-Martin-Vésubie, Breil-sur-Roya, ce sont des secteurs qui ont été mieux stabilisés. Mais là ou nous sommes dans une situation dramatique sont les secteurs encore inaccessibles comme Tende, Casterino, Fontan où il y a des précipitations qui ont remis les travaux à zéro. Le maire de Tende m'a indiqué qu'on est revenu à 15 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi