Intelligence artificielle : "pas de destruction d'emplois" en milieu hospitalier, selon Stéphane d'Ascoli

Dans le secteur médical, les progrès de l'intelligence artificielle ont été particulièrement importants ces dernières années. "Plusieurs algorithmes permettent de détecter des cellules cancéreuses mieux que les experts, et nous espérons que des robots pourront bientôt gérer des cas simples afin de libérer du temps aux médecins", avance Stéphane d'Ascoli, auteur de L'intelligence artificielle en cinq minutes par jour (First, 2020). Pas là pour remplacer les soignants Faut-il dès lors craindre que cette marche irrémédiable vers toujours plus de progrès soit une menace pour l'emploi ? Ce remplacement de l'homme par la machine tant redouté par certains, Stéphane d'Ascoli n'y croit pas. "Les algorithmes qui évoluent en milieu médical ont vocation à aider, à servir d'auxiliaires, précise-t-il. Leur rôle n'est pas de remplacer les soignants. La destruction d'emplois n'est donc pas à l'ordre du jour."