Une intelligence artificielle apprend le chant des coraux

TIM LAMONT, UNIVERSITY OF EXETER

En déchiffrant des sons inaudibles pour l'oreille humaine, des algorithmes analysent les signaux acoustiques des récifs coralliens pour en déduire leur vitalité.

Cet article est extrait du mensuel Sciences et Avenir - La Recherche n°905-906, daté juillet-août 2022.

Pour connaître l'état de santé d'un récif corallien, les scientifiques peuvent désormais compter sur l'aide d'une intelligence artificielle entraînée à reconnaître les "chants" de coraux sains et dégradés sur des enregistrements. Les paysages sonores des récifs coralliens sont en effet incroyablement complexes et diversifiés et leur bruit de fond diffère selon qu'ils sont plus ou moins habités par une faune elle-même plus ou moins en bonne santé.

"L'IA fait la différence "

"Le processus d'analyse de ces bandes-son est aussi difficile que chronophage et c'est là que l'IA fait la différence ", note le biologiste marin Timothy Lamont, de l'Université d'Exeter (Royaume-Uni). L'algorithme discerne des sons quasi imperceptibles pour les humains - jusqu'aux "frous-frous" des anémones - et ne se laisse pas tromper par des indicateurs tapageurs, comme une forte densité de crevettes qui claquent ou des chœurs répétitifs de poissons. Captant l'ensemble des signaux de vie sur la colonie, il réussit à identifier correctement la santé des récifs à 92 %.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles