Intéressement, participation : voici combien ont touché les salariés en 2023

Les entreprises en France ont reversé davantage à leurs salariés au titre du partage de la valeur en 2023, confirmant la tendance enclenchée ces dernières années, a indiqué lundi 18 septembre à l'AFP le gestionnaire d'actifs Amundi. En moyenne, les entreprises ont versé 1.681 euros par salarié en 2023 au titre du partage de la valeur (intéressement et participation), soit une hausse de 3,7 % par rapport à 2022, a observé la filiale du Crédit Agricole, qui dit gérer l'épargne retraite et salariale de plus de trois millions de salariés en France, sur les près de 12 millions qui en détiennent.

En 2022, les sommes avaient bondi de 30 %, dans un contexte de hausse des profits des grosses entreprises et de remontée de l'inflation, qui a poussé des entreprises à compléter les salaires par d'autres formes de rémunérations. Le nombre de salariés bénéficiaires a, lui, augmenté de 3,5 %. Cette année encore, "il y a eu plus d'entreprises, qui ont distribué plus à davantage de salariés", confirme Catherine Leroy directrice du métier épargne salariale et retraite chez Amundi.

Seuls 30 % des salariés ont demandé un versement immédiat, une proportion quasi stable sur un an et qui concerne essentiellement les plus petits montants. Les autres salariés réinvestissent cette somme, ce qui leur permet de bénéficier d'avantages comme des abondements dans leurs placements par leur entreprise, ou "un cadre fiscal avantageux", explique Mme Leroy. Ces chiffres, en forte hausse depuis la loi Pacte, qui a (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite