Des insultes anti-Biden pendant un match ? Une vidéo truquée, mais des chants bien réels

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sur une vidéo partagée sur TikTok le 27 octobre, des spectateurs d’un match dans un stade semblent scander la phrase "F*** Joe Biden" ("J’emm**** Joe Biden", en français). Si des opposants au président américain ont chanté à plusieurs reprises ce slogan insultant lors d’événements publics, cette vidéo est en réalité truquée et date de 2016, alors que Joe Biden n’était pas encore au pouvoir.

La vidéo partagée le 27 octobre sur TikTok montrant des spectateurs chanter "F*** Joe Biden" dans un stade où se déroule un match de football a atteint 102 000 vues, avant d’être reprise sur Twitter en anglais, comme dans cette publication du 30 octobre qui a atteint 813 000 vues ou dans celle-ci.

Une vidéo truquée et datant de 2016

Sur la vidéo TikTok, on aperçoit à 0’00 le visage du footballeur Lionel Messi qui s’affiche sur l’écran géant dans le stade. On voit aussi que le stade se nomme "MetLife Stadium" selon les logos affichés, et que les écrans du bas annoncent qu’il s’agit de la Copa America, lors d’un match entre l’équipe d’Argentine et celle du Chili.

En recherchant les mots "Messi", "Copa America", "Argentine" et "Chili" sur Internet, on s’aperçoit que Lionel Messi a disputé un match contre le Chili lors de la Copa America de 2016 au MetLife Stadium, situé dans le New Jersey (États-Unis). En recherchant des vidéos sur YouTube avec ces mots-clés, on retrouve une vidéo du stade prise selon un angle similaire. On reconnaît notamment le passage avec Lionel Messi sur l’écran à 0’13, le stade "MetLife", les mots "Copa America", "Argentina" et "Chile".

Une autre vidéo montre la même scène d’un angle différent, avec le passage de Lionel Messi sur l'écran à 1’18 et les mêmes écritures sur les écrans.

La vidéo a été tournée le 26 juin 2016, alors que Barack Obama était président.

D’où vient le son de la vidéo ?

Sur la vidéo TikTok, il suffit de cliquer sur "original song" à droite de la vidéo pour retrouver l’audio ajouté sur la vidéo de 2016 et qui fait croire, à tort, ou pour se moquer, que les spectateurs chantent un slogan anti-Biden.

Il s’agit d’un enregistrement d'Aaron Lewis, un chanteur country, ancien leader du groupe de métal Staind, qui a encouragé la foule à chanter "F*** Joe Biden" lors d'un concert qui s’est déroulé le 25 septembre en Pennsylvanie.

Des slogans anti-Biden régulièrement chantés lors d'événements publics

Si cette vidéo est ancienne, et a été détournée par les opposants de Joe Biden, plusieurs slogans anti-Biden ont pu être entendus ces derniers mois lors d’événements comme des tournois sportifs ou des manifestations.

Une autre vidéo publiée le 4 octobre avait notamment été reprise par le magazine américain Newsweek. Elle montre des spectateurs lors d’un match de football américain de l’équipe des Jets de New York contre les Titans du Tennessee chantant "F*** Joe Biden" au MetLife Stadium le 3 octobre 2021.

Depuis le 2 octobre, les opposants de Joe Biden chantent aussi le slogan "Let’s Go, Brandon", une alternative à "F*** Joe Biden" plus polie mais aussi sarcastique pour s’opposer au président américain.

Ce slogan provient d’une interview du pilote américain de stock-car Brandon Brown par une journaliste de NBC le 2 octobre en Alabama. La journaliste a suggéré à l’antenne que la foule scandait "Let's Go, Brandon", alors que certains spectateurs chantaient en réalité "F*** Joe Biden".

Les opposants de Joe Biden ont vu dans ce malentendu une censure des médias, et la phrase "Let’s Go, Brandon" a depuis été utilisée dans les milieux conservateurs américains pour dénoncer le président démocrate et les médias qui le protégeraient.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles