Insuffisance cardiaque : les quatre signes qui doivent alerter

© Pixabay

C'est une pathologie qui devrait progresser de 25% tous les quatre ans : l'insuffisance cardiaque touche aujourd'hui 1,5 millions de Français . Un nombre qui est même sous-estimé, car les malades tardent à être diagnostiqués. Chaque année, cette maladie fait 70.000 morts. Elle touche majoritairement les personnes de 60 ans et plus , mais son incidence s’accroît néanmoins avant 55 ans, comme dans d’autres pays européens, en raison d’habitudes de vie délétères à la santé, comme le tabagisme, la sédentarité ou encore une mauvaise alimentation.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Cette pathologie est donc loin d'être anodine et c'est la raison pour laquelle l'Assurance Maladie va lancer la semaine prochaine une grande campagne de sensibilisation, notamment avec des spots publicitaires et des vidéos diffusées chez les pharmaciens et certains médecins.

Essoufflement, fatigue, prise de poids et gonflements

Si l’insuffisance cardiaque est prise en charge assez tôt, le pire peut être évité car il y a des signes avant-coureurs qui doivent nous alerter. Ce sont des signes qui peuvent paraître anodins mais qu'une personne peut ressentir plusieurs semaines avant un infarctus par exemple. Stéphanie Schramm est médecin responsable des maladies chronique à l'Assurance Maladie et détaille les symptômes d'une insuffisance cardiaque : "C'est souvent confondu avec les signes du vieillissement", explique-t-elle.

Pour reconnaître une insuffisance cardiaque, il faut être a...


Lire la suite sur Europe1