Insuffisance cardiaque : les conseils du cardiologue Guillaume Jondeau

France 2


Le professeur Guillaume Jondeau, cardiologue à l'hôpital Bichat à Paris,

encourage les malades à l'éducation thérapeutique. Mais de quoi s'agit-il? "C'est une prise en charge qui s'est développée dans toutes les maladies chroniques : quand un patient est convaincu que ce qu'il fait est pour son bien et comprend pourquoi, il est beaucoup plus efficace et le fait beaucoup mieux. Autrement dit, si vous expliquez à quelqu'un pourquoi il prend tel médicament et quel va être l'effet (...) il le fera beaucoup mieux", explique le médecin.

L'activité physique est recommandée

"Et effectivement", poursuit le cardiologue, "Quand les gens sont éduqués, ils prennent leurs médicaments et sont moins ré-hospitalisés." Pour l'invité du 13 heures de France 2, "les médecins ne sont probablement pas les meilleures personnes pour faire cette éducation thérapeutique. C'est souvent un infirmier qui fait ça avec un diététicien." Par ailleurs, contrairement à l'idée reçue selon laquelle les insuffisants cardiaques doivent absolument éviter tout effort physique, le professeur argue que les recherches récentes tendent à montrer que "si on ne se sert pas d'un muscle, il dysfonctionne et se met au repos." Ainsi, "on a finalement intérêt à continuer à se servir de ses muscles et à garder une heure et demie de marche par jour. Pas des efforts violents, mais des efforts un peu soutenus comme ceux-là".

Retrouvez cet article sur Francetv info

Les frais de séjour à l'hôpital vont augmenter… le prix des mutuelles aussi
Bordeaux : grève dans les cantines scolaires sur fond de guerre des assiettes
Trois chiffres inquiétants sur la sédentarité des Français
Santé : le forfait hospitalier va augmenter
Santé : les hommes et les séniors se dépensent plus, pas les femmes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages