Institut de France : la Cour des comptes exhorte à sa rénovation

·1 min de lecture
La Cour des comptes déplore l'état parfois vétuste d'un « patrimoine artistique et culturel exceptionnel, en partie laissé à l'abandon », dans la capitale et ailleurs.
La Cour des comptes déplore l'état parfois vétuste d'un « patrimoine artistique et culturel exceptionnel, en partie laissé à l'abandon », dans la capitale et ailleurs.

Face au risque d?incendie, l?Institut de France, qui abrite notamment l?Académie française et d?autres institutions, nécessite de gros travaux de rénovation, a constaté, dans un rapport jeudi 15 juillet, la Cour des comptes. Cette dernière déplore l?état parfois vétuste d?un « patrimoine artistique et culturel exceptionnel, en partie laissé à l?abandon », dans la capitale et ailleurs.

C?est le cas du siège de l?Institut, le Collège des Quatre-Nations quai de Conti à Paris, surnommé la Coupole pour l?architecture de son ancienne chapelle. « Le palais Conti a été insuffisamment entretenu au cours des décennies passées. L?Institut et les académies sont donc aujourd?hui confrontés à un mur d?investissement », écrivent les magistrats de la rue Cambon.

De nombreux risques de sécurité dans les locaux où sont entreposées les archives

Le bâtiment est mal préparé au risque d?incendie, révèle la Cour, qui s?appuie sur un audit de l?inspection du patrimoine du ministère de la Culture fin 2020. « L?audit souligne l?existence de nombreux risques de sécurité dans les locaux où sont entreposées les archives, avec des dangers importants en cas de départ de feu, y compris dans la zone située au-dessous de la Coupole », lit-on dans le rapport.

« Il est urgent de régler le problème lié au stockage des archives au sein du palais Conti, qui met gravement en danger la sécurité du bâtiment, des personnes et des collections », exhortent les magistrats. Face aux « risques d?incendie de [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles