Instagram : la foire aux vanités (Arte) : "Sans les réseaux sociaux, je pense que ma fille serait toujours en vie"

CAPA TV/ARTE

Lancé à l'automne 2010, au coeur de la Silicon Valley, par Kevin Systrom et Mike Krieger, deux étudiants de l'université de Stanford, le réseau social Instagram a connu une ascension fulgurante. Surfant sur le développement de la photographie sur mobile, l'application, initialement conçue pour retoucher (grâce à ses fameux filtres) et partager des clichés, attire rapidement des célébrités et attise la convoitise des géants du numérique. En 2012, Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, qui flaire son potentiel commercial, la rachète pour la somme faramineuse de 1 milliard de dollars. La publicité y fait son apparition deux ans plus tard, favorisant l'explosion du marketing d'influence...

À lire également

"Je me suis pris une patate" : Lena Situations "brisée" par les haters

Ils sont 2 milliards de fidèles à se connecter, chaque mois, sur Instagram, réseau social créé en 2010 ou 100 millions de vidéos et photos sont partagées quotidiennement. Danea Plasencia faisait partie de cette communauté. "Faisait", car elle est décédée en mai 2019, lors d’une opération de chirurgie esthétique censée lui modeler des fesses à la Kim Kardashian, reine des influenceuses et icône d’Instagram. « Elle était obsédée par ces jeunes femmes si belles, ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi