Comment Instagram est devenu l'outil de communication préféré des politiques

© Xose Bouzas / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Au Cameroun la semaine dernière, à Yaoundé, Emmanuel Macron s'est adressé en selfie à ses 3 millions d'abonnés sur Instagram. Le chef de l'État y partage régulièrement vidéos et photos de ses déplacements. Un outil de communication privilégié, sans contradiction, et qu'il n'est pas le seul à utiliser.

Bruno Le Maire en T-shirt au Pays basque

Bruno Le Maire , par exemple, alterne les clichés studieux à l'Assemblée et les photos plus détendus en voiture avant d'aller courir ou lors d'un week end au Pays basque, T-shirt et serviette de plage autour du cou.

Le réseau social, propriété du groupe Meta, anciennement Facebook, permet de nouer un contact moins formel avec ses abonnés que sur Twitter, mais aussi et surtout de construire son image. Les politiques apparaissent régulièrement dans des tenues plus décontractées que leurs habituels costumes ou tailleurs. A Marseille le week-end dernier, Clément Beaune se prend ainsi en photo, en chemise à fleurs. Marlène Schiappa, elle, s'en sert pour expliquer son quotidien de ministre.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

Mélenchon et Le Pen eux aussi actifs sur Instagram

"En tant que secrétaire d'Etat, j'ai le droit d'avoir un cabinet avec huit conse...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles