Instabilité. Tentative de coup d’État au Burkina Faso, le scénario malien évité de justesse ?

Au Burkina Faso, huit militaires accusés de préparer un coup d’État, ont été arrêtés. La Revue de presse de RFI revient sur ce coup d’État avorté dans un pays pris dans le même engrenage violent des groupes armés djihadistes que le voisin malien.

Plusieurs militaires ont tenté un coup de force hier à Ouagadougou. “L’information provient du parquet militaire, relate le quotidien Le Pays. Huit militaires ont été interpellés et auditionnés. Le cerveau de cette bande, qui projetait de déstabiliser les institutions de la République, serait un lieutenant-colonel répondant au nom d’Emmanuel Zoungrana, ex-chef de corps du 12e régiment d’infanterie commando et commandant du secteur ouest du groupement des forces de sécurisation du Nord. […] Il fomentait (donc) un coup d’État contre le régime du président Roch Marc Christian Kaboré.”

Bien des observateurs le redoutaient, pointe Le Pays, et ce, “depuis le drame d’Inata, le 14 novembre dernier, qui avait mis à nu de graves dysfonctionnements au sein de nos forces armées, au point que certains, par calculs politiques, n’hésitaient pas à demander à l’armée de prendre ses responsabilités pendant que d’autres acteurs de la société

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles