« Moi aussi je suis insoumise » : Rachida Dati assure le spectacle à l'université d'été LFI

© NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

Innovation et ouverture. Ce sont sans doute les deux mots qui caractérisaient les universités d’été de la France insoumise cette année, à Châteauneuf-sur-Isère dans la Drôme près de Valence. Pour ces Amfis d’été qui se tiennent jusqu’à ce dimanche, LFI avait décidé d’inviter des figures de l’opposition, à l’image de Marlène Schiappa qui, chahutée vendredi, n’avait pas hésité à répondre aux militants usant de tact et d’humour. Clément Beaune, le ministre délégué chargé des Transports de France, et Olivia Grégoire, la ministre déléguée chargée des Petites et Moyennes Entreprises, du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, se sont aussi succédé lors de débats, cette dernière étant particulièrement huée face à Adrien Quatennens.

Lire aussi - A quoi servent les universités d'été ?

Mais c’est bel et bien le débat avec Rachida Dati , la maire du VIIe arrondissement de la capitale, qui était le plus attendu. Comme l’explique Le Point , s’il est difficile de rivaliser avec la popularité de Jean-Luc Mélenchon au sein de LFI, la proche de Nicolas Sarkozy a attiré les foules. Certains avouant même être venus « au spectacle ». Interroger sur le thème de la justice, l’ancienne garde des Sceaux faisait face au député du Nord Ugo Bernalicis. Très vite, Rachida Dati est parvenue à se mettre une partie du public dans la poche sous une salve d’applaudissements, et en lançant quelques pics : « Sachez que j’aime le bruit », lâche-t-elle en préambule. Un débat hautement technique selon Le Par...


Lire la suite sur LeJDD