Insoumis, Marine Le Pen vous souhaite un bon week-end du 1er mai !

Antoine Vitkine
Capture de la vidéo de Marine Le Pen appelant les Insoumis à faire "barrage à Macron".

Vous êtes fatigués de lire, partout, des conseils ou des "injonctions", comme vous dites, eh bien regardez cette vidéo. A la veille du 1er mai, Marine Le Pen a un message pour vous, les Insoumis.

Elle ne cherche pas vos votes, qu'elle n'obtiendra pas, ou bien peu. Elle cherche votre abstention. C'est votre abstention, elle seule, qui peut lui permettre de gagner le 7 mai prochain. A écouter son message du vendredi 28 avril, elle a des raisons de l'espérer, vous ne croyez-pas?

Ses convergences avec le projet défendu par Mélenchon sont nombreuses, sa rhétorique, surtout, est si proche, non? De cette "oligarchie" qui tirerait toutes les ficelles à cette Europe des banksters et des lobbys, en passant par les relations avec la Russie poutinienne ou encore un bonapartisme aux accents autoritaires.

Vous, les Insoumis, devrez bien, aujourd'hui ou après le 7 mai, vous demander pourquoi ce message de Marine Le Pen peut sembler si familier à vos oreilles.

A la confusion qu'elle entretient donc d'autant plus facilement, s'ajoute un autre facteur qui lui permet de s'adresser ainsi à vous et prétendre récupérer vos colères: l'irresponsable -quoique tactiquement compréhensible- attitude de "Méluche", qui -pour le moment- mène la politique du pire, après avoir, -il n'est pas seul responsable- contribué à banaliser le discours de Le Pen et à créer un climat (anti-système, "dégagiste", doucement conspirationniste, démagogique, simpliste, radical, bref populiste) qui lui est incroyablement favorable.

Les différences entre le mélenchonisme et le lepénisme, heureusement, l'emportent, et rendent une fusion entre ces deux systèmes impensables. Mais vous, les Insoumis, devrez bien, aujourd'hui ou après le 7 mai, vous demander pourquoi ce message de Marine Le Pen peut sembler si familier à vos oreilles. Vous devrez bien vous demander vers quoi vous conduit Jean-Luc Mélenchon et la petite équipe autour de lui, lorsqu'il prétendra, dans quelques semaines, incarner...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post



En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages