Publicité

Les Insoumis se lancent dans les européennes avec la présidentielle de 2027 en ligne de mire

Les Insoumis ont nommé Manon Aubry comme tête de liste aux élections européennes, officialisant, samedi, leur campagne pour ce scrutin, perçu comme "le premier tour" de la présidentielle 2027, a prévenu Jean-Luc Mélenchon, qui figurera sur la liste à une place symbolique.

"Comme vous préparez votre 2024, vous aurez votre 2027". Les Insoumis ont officiellement lancé, samedi 16 mars, leur campagne pour les européennes, un scrutin qui sera "le premier tour" de la prochaine présidentielle a souligné Jean-Luc Mélenchon, qui figurera sur la liste à une place symbolique.

"C'est la première fois que cette élection prendra la signification particulière d'un vote de mi-mandat", a prévenu le fondateur de La France insoumise devant les militants (plus de 3 000 selon les organisateurs) agitant des drapeaux de La France insoumise et scandant "Union populaire", le slogan du mouvement de gauche radicale.

Élections européennes : comment ça marche ?

"On a le droit de dire que l'élection européenne de 2024 prépare l'élection présidentielle de 2027 (...) Il faut bien commencer, alors ça commence aujourd'hui, on n'a pas honte de le dire", a lancé le triple candidat à la présidentielle, qui laisse toujours planer le doute quant à ses intentions pour la prochaine course à l'Élysée.


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Bardella, Glucksmann, Hayer : qui sont les principales têtes de liste françaises aux européennes ?
Un an après la naissance de la Nupes, les élections européennes cristallisent les divisions
Manon Aubry (LFI) : "L'enjeu aux européennes, c'est de l'emporter face au RN et aux macronistes"