Insouciance. Dans la lutte contre le Covid, attention au “syndrome du vacciné”

·1 min de lecture

Le quotidien La Libre Belgique relaie les inquiétudes d’une partie des médecins français sur le risque d’un relâchement des mesures de précaution contre la propagation du virus. Certains primo-vaccinés se sentiraient protégés alors que leurs anticorps ne se seraient pas entièrement développés.

Alors que la pression faiblit dans les hôpitaux français et que la vaccination progresse, les médecins s’inquiètent de l’arrivée dans leurs services de patients tout juste vaccinés ayant malgré tout contracté le virus. Ces inquiétudes sont relayées par La Libre Belgique, qui anticipe l’apparition d’un phénomène similaire dans les hôpitaux du pays.

“En France, de plus en plus de patients ayant eu une première dose de vaccin arrivent dans les services Covid. Les médecins parlent du ‘syndrome du vacciné’”, explique le quotidien bruxellois. Ce dernier poursuit :

À lire aussi: Vu de l’étranger. Des influenceurs français approchés pour dénigrer le vaccin Pfizer, la Russie soupçonnée

Selon eux, après avoir reçu une première dose, les patients font de moins en moins attention aux mesures sanitaires sans attendre d’être protégés par les anticorps.”

La France est loin d’être un cas isolé puisque ce “syndrome du vacciné” a été observé dans des pays très avancés dans leur campagne, comme le Chili ou Israël, remarque le titre.

Accélérer le rythme de la vaccination

La protection contre le virus n’est pas effective immédiatement après l’

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles