Insolite : on a testé le baptême de sirène au salon de la plongée de Paris

P.C.

Jusqu’au lundi 14 janvier 2019, à la porte de Versailles, on peut apprendre à nager comme une sirène, queue de poisson à l’appui. Fun et sportif ! Et c’est aussi pour les garçons.


Oubliez leur chant, leur soutien-gorge en coquillage et leur longue chevelure soyeuse ! Au salon de la plongée, jusqu’à ce dimanche soir à la Porte de Versailles (XVe), les sirènes ne sont pas là pour charmer les visiteurs, les fesses posées sur un rocher. Mais bien pour enchaîner les longueurs et mouiller le maillot.

L’association Paradis Sirène, école basée à Val-d’Europe (Seine-et-Marne), y propose toute la journée des baptêmes de nage sirène appelé aussi mermaiding. Un vrai sport, venu des Etats-Unis, qui trouve de plus en plus d’adeptes en France. « On oublie les paillettes et le côté Bisounours ! Ça fait travailler énormément de muscles », insiste Océane. Cette professeur forme de plus en plus d’écoles de natation à cette discipline. Gainage, dos, jambes… « C’est de la nage, mais en plus ludique, plus varié. On travaille aussi la respiration pour maîtriser l’apnée ».

Direction, la piscine. Côté température, on est loin des mers chaudes des tropiques. La sirène du jour enfile une combinaison en néoprène. Pas très sexy mais beaucoup plus confortable ! Il faut ensuite glisser ses jambes dans la queue, équipée d’une monopalme. Avec ses couleurs arc-en-ciel et ses reflets nacrés, on se prendrait presque pour Ariel, la fameuse Petite sirène de Disney.


-

LP

Une fois dans l’eau, on a envie de marcher, mais impossible, les deux pieds sont collés ! On sautille bêtement. Avant de se lancer et plonger. « Tendez les bras au-dessus de votre tête ! Comme vous nagez sous l’eau et que la vue est brouillée, c’est ce qui vous protégera en cas d’obstacle en mer, conseille Océane. Ça vous permettra aussi de mieux onduler ! »

Autre conseil : nager au fond du bassin. L’ondulation n’en sera que meilleure. Et on évitera d’éclabousser tout le monde ! Après des débuts un peu gauches, le mouvement devient de plus (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Patrimoine : le plus ancien musée de la voiture est dans l’Oise !
Le top 10 des sorties du week-end en Ile-de-France
Resto à Paris : on a testé la nouvelle « pizza portefeuille » !
Le cinéaste Djamel Bensalah ouvre le cinéma de ses rêves à Paris
Val-de-Marne : on a testé Time tripper, l’escape game nouvelle génération