Insolite : pourquoi cet homme a passé 6 ans avec un pénis greffé au bras ?

![CDATA[Shutterstock / valiantsin suprunovich]]

En 2014, un britannique du nom de Malcolm MacDonald perd son pénis, qui tombe littéralement, suite à une infection périnéale, s'étant compliquée d'une grave infection du sang (septicémie). En 2016, des médecins (University College Hospital de Londres) lui proposent un moyen de retrouver un organe viable, via une procédure novatrice. L'idée est de réaliser une première greffe temporaire de ce phallus entièrement fabriqué par les médecins, pour que le membre se développe, avant d'être remis à sa bonne place, explique une vidéo du journal The Sun.

Le nouveau sexe est fabriqué selon une méthode qui existe déjà et qui est pratiquée depuis de nombreuses années, qui s'appelle une phalloplastie. Le complexe chirurgical GRS de Montréal la résume de la sorte : "La phalloplastie consiste principalement à prélever un lambeau de peau d'une région du corps pour la création du phallus." En l'occurrence, Malcolm MacDonald se voit prélever de la peau au niveau des fesses.

Greffe sur le bras, pourquoi ?

Le pénis doit normalement être attaché entre ses jambes, mais Malcolm MacDonald présente un souci de santé : il n'a pas assez d'oxygène dans le sang. Cette découverte l'empêche donc de voir son organe grandir dans un endroit discret, une option de secours est toutefois possible : lui greffer sur le bras.

La procédure aurait coûté environ 50 000 livres et aurait été financée par le système de santé britannique. Au bout de deux ans, l'organe atteint sa (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Mélatonine et troubles du sommeil : quels bienfaits ? pour qui ? comment choisir ?
Infarctus : un défibrillateur connecté gagne le concours Lépine
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce lundi 9 mai en direct : annonces, chiffres
Cancer de l'ovaire : symptômes, diagnostic et traitements
Courbatures : 4 solutions douces pour soulager la douleur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles