Insolite : pourquoi Caroline Roux est surnommée "le boulet" par son mari et leurs enfants

·1 min de lecture

À 48 ans, Caroline Roux est l’une des reines incontestées de l’info. Le matin, sur France 2, pour l’interview politique de 7 heures 40 des Quatre vérités, diffusée dans Télématin, le soir sur France 5, dans C dans l’air. Ses journées commencent à 5 heures 30 et se terminent à 23 heures. Mais comment fait-elle pour tenir un tel rythme ? Son secret pour tenir le coup ? Une petite sieste d’une heure en milieu de journée, mais surtout s’offrir un véritable week-end de diète médiatique. Après 48 heures de break, elle reconnecte tranquillement le dimanche avec ce qu’elle a raté, pour aborder une nouvelle semaine reposée, mais tout de même informée. Un retour au travail que la journaliste savoure, suscitant parfois la lassitude de ses proches. « Alors que c'est le grand blues général pour un tas de gens, moi j'adore le dimanche soir – ce qui exaspère ma famille : 'C'est pas possible, le boulet…' C'est mon côté bonne élève, nouveau cartable », avait expliqué Caroline Roux au JDD le 21 mars dernier.

L’épouse du directeur général de Facebook France, Laurent Solly, se réveille à 6 heures du matin le dimanche, ce qui lui laisse entre deux heures et deux heures et demie studieuses pour lire les journaux. Après, la mère de famille est de nouveau disponible pour ses quatre enfants âgés de 11 à 22 ans, née de son mariage avec l’ancien chef de cabinet de Nicolas Sarkozy. « C'est un luxe pour moi de les avoir un peu ensommeillés en pyjama avec un bol de céréales. (…) Ils me voient heureuse, et ils (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Divorce de Melinda et Bill Gates : le tycoon accro aux strip-teaseuses... nouvelles révélations scabreuses
Vittoria de Savoie, la fille d'Emmanuel Philibert de Savoie et Clotilde Courau, au coeur d'une querelle familiale
Le saviez-vous ? Flavie Péan a été virée de "Plus belle la vie" après s'être moquée de la série
Flashback - Le jour où un portrait de Diana a été lacéré de coups de couteau
Melania Trump seule avec son fils Barron à Mar-a-Lago : l'avenir de son couple interroge à nouveau