Insolite. Indonésie : une météorite qui valait quelques dollars de plus

The Jakarta Post (Jakarta)
·1 min de lecture

Un fabricant de cercueils dans le nord de Sumatra a vendu à un expert américain, pour 200 millions de roupies (12 000 euros), une météorite qui a fracassé son toit. Mais, quelque temps plus tard, il découvre avec amertume qu’il aurait pu la négocier 100 fois plus cher.

Cela commence comme un conte de fées : Le 1er août 2020, Joshua Hutagalung, fabriquant de cercueil de son métier, travaillait dans son atelier lorsqu’une grosse pierre noire a soudainement fracassé le toit de sa maison située dans le village de Setahi Nauli, à Sumatra.

“Je l’ai soulevée, elle était chaude. C’est à ce moment que j’ai pensé que cela devait être une météorite tombée du ciel”, a-t-il raconté au Jakarta Post. Le fabricant de cercueils a immédiatement partagé sa découverte avec ses amis sur Facebook et son message est devenu viral.

Entre alors en scène Jared Collins, un expert américain en météorites résidant à Bali, qui s’envole aussitôt pour Sumatra afin de rencontrer Joshua.

“Il m’a offert 200 millions de roupies pour la météorite. J’ai refusé. Il a ensuite ajouté 14 millions de roupies pour la réparation du toit qui avait été endommagé. Après avoir réfléchi, j’ai accepté son offre”, a précisé l’artisan.

Selon le Jakarta Post, la nouvelle de ce “multimillionnaire instantané” a traversé les océans :

Le tabloïd britannique ‘The Sun’ a rapporté que des fragments de la météorite avaient été mis en vente sur eBay pour 757 livres sterling par gramme, valorisant la roche à près de 1,4 million de livres sterling, soit 1,85 million de dollars au total.”

Une variété rare… et convoitée

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :