Les insectes aussi ressentent la douleur, comme nous les mammifères

JOEL SAGET / AFP

Une nouvelle étude suggère que les insectes peuvent bien ressentir la douleur, de la même façon que les mammifères. Explications.

Ils sont partout et on rêve de s'en débarrasser. Les fourmis qui remontent le long de la jambe pendant un pique-nique, les guêpes qui gâchent une sortie chez le glacier, les moustiques qui nous empêchent de dormir. Une claque, un coup de tong ou de tapette à mouche n'est jamais loin. Mais cet été, vous réfléchirez peut-être à deux fois avant d'essayer de venir à bout des insectes. De nouvelles recherches, publiées dans le journal , suggèrent qu'ils ressentent la douleur tout comme nous, les mammifères.

Moduler la douleur selon la situation

De nombreuses études ont déjà été menées au sujet de la nociception - la capacité à ressentir la douleur - chez les insectes. On sait par exemple que . Pour cela, les chercheurs ont montré qu'une fois blessés, les insectes protégeaient le reste de leur vie l'endroit blessé (plus précisément, une patte arrachée). La recherche a aussi montré que les insectes sont capables de supprimer la réponse négative à une blessure. La consommation de sucre supprime par exemple la sensation désagréable chez les bourdons. Mais au-delà de ces études comportementales, il n'avait pas encore été montré que les insectes sont vraiment capables de ressentir la douleur avec le système physiologique nécessaire relié à leur cerveau.

Chez les mammifères, les récepteurs de la douleur envoient un signal au cerveau, où les neurones engendrent la sensation physique et émotionnelle de la douleur. Ces deux paramètres peuvent se déclencher indépendamment l'un de l'autre avec deux systèmes de régulation différents. Ainsi, la perception de la douleur peut être modulée selon le contexte. Dans une situation d'urgence ou de stress, la douleur peut ainsi être annihilée par le cerveau. C'est par exemple le cas de soldats sur le champ de bataille, qui, dans des situations particulières, ne ressentent pas la douleur de leurs blessures.

Plusieurs questions éthiques à venir

Les deux systèmes n'ont pas encore été trouvés spécifiquement chez les insectes. Toutefois, les che[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles