Après les révélations sur son passé d'étudiante, Nathalie Loiseau contre-attaque

1 / 2

Européennes: LaREM dévoile son programme et place l'écologie en tête de ses propositions

Au total, 79 propositions sont développées par la tête de liste Nathalie Loiseau, au nom de LaREM et du MoDem.

"Moi je combats l’extrême droite depuis des années, c’est même pour cela que je suis entrée en politique". Sur Facebook puis sur Twitter, Nathalie Loiseau a contre-attaqué mardi après les révélations de Mediapart.

Selon le site d'investigation, la tête de liste LREM aux élections européennes a été inscrite sur une liste d'extrême droite pour une élection étudiante à Sciences-Po dans les années 80.

Sur son compte Facebook, Nathalie Loiseau a partagé un texte où elle admet avoir été inscrite "il y a 35 ans, à une liste de droite". "Enorme scoop, je viens de la droite", poursuit-elle. 

"C'est révoltant"

L'ancienne ministre affirme avoir appris par la journaliste à l'origine de ces révélations que certains membres de cette liste "ont viré à l'extrême droite". Et de s'en prendre à Edwy Plenel accusé d'être "en plein amalgame".

Nathalie Loiseau a également partagé une vidéo sur son compte Twitter où elle admet avoir fait "une erreur", il y a 35 ans. La tête de liste LREM aux élections européennes explique avoir "accepté par amitié" de figurer sur cette liste qui comportait "des gaullistes" et des "gens d'extrême droite".

"Je ne le savais pas, j'aurais dû le vérifier. Je le regrette", poursuit-elle. 

Sur Facebook et sur Twitter, l'ancienne ministre s'est attachée à rappeler son engagement contre l'extrême droite.

"J'entends certains aujourd'hui me prêter une...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi