Insalubrité, maltraitances : le cas de la prison de Fresnes devant la justice

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Insalubrité, maltraitances : le cas de la prison de Fresnes devant la justice

Le même tribunal avait déjà ordonné en octobre d'intensifier les actions de dératisation et de désinsectisation à Fresnes, à la demande de l'Observatoire international des prisons (OIP). Vendredi 14 avril 2017, cette association a récidivé en saisissant de nouveau la justice en urgence. Plus que la seule insalubrité, sa requête en référé-liberté vise cette fois l'ensemble de la gestion du centre pénitentiaire et réclame un "plan d'urgence".

La décision du tribunal est attendue la semaine du 24 avril. "Tout le monde est à peu près d'accord pour dire que la situation à Fresnes est totalement inacceptable" a estimé lors de l'audience l'avocat de l'OIP, Patrice Spinosi.

Surpopulation, insalubrité et maltraitance

L'association dénonce, pêle-mêle, la surpopulation d'une prison remplie à 193,1% de sa capacité, où des centaines de détenus vivent à trois par cellule, l'abondance de rats et de punaises de lits, la vétusté des locaux. Mais aussi les fouilles à nu "systématiques" et "l'usage excessif de la force" par les surveillants.

Des représentants des barreaux de Paris, du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et des Hauts-de-Seine, se sont succédés à la barre pour appuyer la requête avec des témoignages d'avocats ou de détenus.

En décembre 2016, le contrôleur général des lieux de privation de liberté (CGLPL) avait dénoncé les conditions d'incarcération "indignes" à Fresnes et "l'usage banalisé de la force et des violences" par les surveillants. "Il n'y a pas d'atteinte manifestement (...) Lire la suite sur Francetv info

Santé en prison : les carences du système
Prison de Fresnes : violence des surveillants, invasion de rats... une situation explosive
Une Argentine accouche dans le coma et se réveille cinq mois plus tard
Non, on ne peut pas rester "coincé" en faisant l’amour…
Le gouvernement abandonne sa réforme du financement des hôpitaux de jour

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages