Insécurité alimentaire : l'UE doit se préparer à des vagues migratoires

© GUILLAUME SOUVANT / AFP

L'Union européenne doit se préparer à l'arrivée de nouvelles vagues de réfugiés poussés par la crise alimentaire aggravée par la guerre en Ukraine , a averti lundi la directrice par intérim de l'agence de garde-côtes et de garde-frontières Frontex, Aija Kalnaja. La responsable a souligné que l'UE était "bien préparée pour les réfugiés venant d'Ukraine". "En même temps, nous devons nous préparer aussi pour les réfugiés venant d'autres régions à cause de l'insécurité alimentaire", a-t-elle déclaré à la presse en arrivant à une réunion à Prague des ministres européens de l'Intérieur. "Vous savez que le transport de blé d'Ukraine est entravé. Et cela va créer des vagues migratoires. Donc, nous nous préparons pour cela", a-t-elle dit.

20 millions de tonnes de céréales provenant de la récolte de l'année dernière sont bloquées dans les ports ukrainiens

L'Ukraine,un des plus gros exportateurs mondiaux de céréales, a vu sa production bloquée par l'offensive militaire de Moscou . Environ 20 millions de tonnes de céréales provenant de la récolte de l'année dernière sont bloquées dans les ports ukrainiens sur la mer Noire. La situation a aggravé la flambée des prix sur les marchés mondiaux et la crise alimentaire qui menace les grands clients de l'Ukraine, notamment les pays africains et moyen-orientaux.

Moscou affirme qu'elle autorisera les navires ukrainiens chargés de produits alimentaires à appareiller si l'armée ukrainienne démine ses ports, ce que Kiev, qui craint pour la sécuri...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles