Inquiet pour l’avenir, le prince Philip a convoqué son fils Charles à l’hôpital

·1 min de lecture

Le 21 février dernier, le prince Charles rendait visite à son père, le duc d'Edimbourg, à l'hôpital King Edward VII de Londres. Traité pour une infection et placé sous observation en raison de ses antécédents cardiaques, c'est le prince Philip qui aurait, en personne, exigé la venue de l'héritier au trône, révélait ce lundi 1er mars Dickie Arbiter, porte-parole de la famille royale de 1988 à 2000, sur True Royalty TV, rapporte Histoires Royales.

Alors que l'époux d'Elizabeth II doit encore resté quelques jours en observation, ce dernier, inquiet pour l'avenir de la monarchie, a tenu à s'entretenir avec son fils aîné. "Je crois que c’est à la demande du Duc que le prince de Galles lui a rendu visite", a déclaré Dickie Arbiter. Et d'ajouter : "Un jour, il mourra et il voulait simplement dire à Charles : 'Un jour tu dirigeras la famille'".

Admis à l'hôpital King Edward VII de Londres "après un malaise", le prince Philip, 99 ans, a été transféré ce lundi 1er mars à l'hôpital St Bartholomew. D'après Buckingham Palace, le duc d'Edimbourg "se sent bien et répond bien aux traitements mais restera à l'hôpital encore plusieurs jours". "Il a hâte de sortir de l'hôpital, ce qui est très positif. Donc nous croisons les doigts", a de son côté confié le prince Edward. Préoccupé par le comportement d'Harry et de Meghan Markle, mais également par le duc d'York, empêtré dans l'affaire Epstein, le duc d'Edimbourg aurait prodigué quelques conseils au prince Charles par simple mesure de "précaution". (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Charlotte Gainsbourg fière de perpétuer la mémoire de son père : un long combat
PHOTO - Demi Moore sans maquillage : retour sur les critiques sur son visage transformé
VIDÉO - "Mon père était à cheval sur des principes" : Charlotte Gainsbourg salue l'éducation qu'elle a reçue
"Avec distance et sang-froid" : comment Nicolas Sarkozy a appris sa condamnation
PHOTO - Alizée et Grégoire à la neige : leur petite Maggy s’éclate