Inquiétude en Europe : plusieurs avions Airbus et Boeing réparés avec des pièces non certifiées

Les autorités européennes de régulation de l’aviation ont récemment fait un constat terrifiant : plusieurs avions Airbus A320 et Boeing 737 d'ancienne génération ont été réparés avec des pièces non certifiées. Cette information, révélée par Bloomberg jeudi 31 août, inquiète toute l'industrie aéronautique depuis plusieurs semaines. Ces pièces auraient été fournies par une entreprise londonienne nommée AOG Technics Ltd. "De nombreux certificats d'autorisation de mise en service pour des pièces fournies par AOG Technics ont été falsifiés", a déclaré l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) dans un communiqué.

Les partenaires de fabrication General Electric Co. et Safran SA ont participé à l'enquête sur les documents de certification prétendument falsifiés et les pièces non approuvées pour les moteurs CFM56 distribués par la société britannique. "Pour chacun des cas, l'organisation identifiée comme le fabricant a confirmé qu'elle n'avait pas produit le certificat et qu'elle n'était pas à l'origine de la pièce'", a déclaré l’AESA. Malheureusement, il est impossible de savoir si des pièces non certifiées seront aussi résistantes que celles provenant habituellement de la chaîne d'approvisionnement des moteurs. Les experts ne peuvent donc pas garantir leur fiabilité à long terme.

Les fabricants et les autorités de réglementation ont tiré la sonnette d'alarme il y a plusieurs semaines, ce qui a déclenché une campagne mondiale de traçage des pièces fournies par AOG Technics et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite