Inquiétude au Sénégal après la multiplication des drames touchant les migrants

·1 min de lecture

Une mobilisation a été lancée sur les réseaux sociaux pour appeler à un deuil national en hommage aux migrants décédés en mer ces dernières semaines. Selon l’ONG « Alarm Phone », 480 personnes sont mortes au large des côtes sénégalaises depuis le 24 octobre en tentant de rejoindre l’Europe. Ces drames font également réagir les politiques : l’opposant Ousmane Sonko dénonce « l’indifférence » des autorités. Les embarcations qui ont fait naufrage récemment sont parties de Saint-Louis, dans le nord du pays, de Mbour, sur la Petite Côte, mais également de Soumbédioune, quai de pêche traditionnelle à Dakar.