Les inquiétantes recherches Internet de Jean-Marc Reiser

Éric Pelletier et Jérémie Pham-Lê
Jean-Marc Reiser a été mis en examen et écroué pour la disparition de Sophie Le Tan

Par où Jean-Marc Reiser est-il passé ces six dernières années ? Depuis sa mise en examen dans l’affaire Sophie Le Tan, étudiante disparue à Strasbourg (Bas-Rhin) le 7 septembre, les policiers s’échinent à retracer le parcours précis de cet homme de 59 ans aux multiples secrets. En particulier depuis sa sortie de prison en 2012.

Une trentaine de policiers de la PJ de Strasbourg et de l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) sont mobilisés pour retrouver la jeune femme et établir si le suspect est impliqué dans d’autres affaires criminelles.

Les premières exploitations du matériel informatique de Reiser réservent des surprises. Les enquêteurs ont ainsi découvert qu’il avait effectué sur Internet des recherches portant sur les conventions d’extradition des ressortissants français à l’étranger, en particulier dans les pays asiatiques et africains. Comme s’il cherchait à savoir s’il existe des possibilités d’être rapatrié en France, soit dans le cadre d’une fuite à l’étranger, soit en cas d’infractions commises là-bas.

A-t-il sévi à l’étranger ?

Un intérêt d’autant plus troublant que son historique de navigation comporte aussi des consultations de sites de rencontres et de mariages qui le mettaient en relation avec des femmes de nationalité étrangère. « On le soupçonne d’avoir beaucoup voyagé ces dernières années, en Europe de l’Est, en Asie et en Afrique », explique une source proche de l’enquête.

Jean-Marc Reiser, déjà condamné pour viol, a-t-il pu sévir à l’étranger ? Les policiers vont éplucher ses comptes bancaires, ses lignes téléphoniques et faire des réquisitions auprès de compagnies aériennes pour recenser ses déplacements. Pour l’heure, aucune affaire de disparition ou de meurtre non élucidés dans la région strasbourgeoise n’a fait (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Cette vidéo peut également vous intéresser : 



Agression homophobe à Lyon : le policier refuse de se déplacer, une enquête interne ouverte
La sombre fin de deux frères bourreaux de leurs compagnes
Roissy : une passagère transportait… 600 cartouches de cigarettes
Demande d’expertise psychiatrique publiée sur Twitter : enquête ouverte contre Marine Le Pen
Auxerre : les cambrioleurs avaient amassé un butin de 840 000 euros