Inondations : un tiers du Pakistan sous les eaux

Des kilomètres de champs inondés, des villages détruits et des habitants désemparés. Au Pakistan, les inondations causées par la mousson ont fait au moins 75 morts ses dernières 24h. Au total depuis le mois de juin, elles ont emporté 1136 personnes.

Les autorités préviennent, le bilan risque de s'alourdir. Elle tentent toujours d'atteindre des villages isolés dans les zones montagneuses.

La Croix-Rouge estime le nombre de déplacés à plus de 3 millions et recense 33 millions de sinistrés. Badshah Khan est l'un de ces rescapés, il raconte : "Nous habitons ici. Il a beaucoup plu et l'eau de pluie s'est mélangée aux eaux usées. Nos maisons se sont effondrées. Nous errons donc dans les environs à la recherche d'un abri car nous n'avons plus rien."

Si les Pakistanais sont habitués à la période de la mousson, celle-ci est exceptionnellement violente et destructrice. D'après la ministre du Changement climatique, un tiers du pays est actuellement sous les eaux.

Selon une étude allemande, le Pakistan est responsable de moins de 1% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, pourtant il figure en 8ème position des pays les plus menacés par les phénomènes météorologiques extrêmes.