Inondations : en Seine-et-Marne, des centaines de familles évacuées à Esbly

À Esbly (Seine-et-Marne), les habitants du quartier de l’Ile Fleurie sont évacués sur des petites embarcations, pris au piège par la montée des eaux. 300 familles ont été mises à l’abri en seulement 24 heures. Un tiers de la commune de 6 000 âmes est classé en zone inondable, coincée entre la Marne et la rivière Grand Morin. L’intensité la crue a surpris de nombreux habitants. "Je ne pensais pas si haut, confie l’un d’eux, On pensait en avoir un peu, mais là d’un seul coup, c’est monté assez vite." Fin de la crue le 9 février S’ils sont habitués aux inondations, de nombreux habitants s’inquiètent de la situation, devenue trop fréquente. "C’est lassant, parce que ça fait à peine dix ans que je suis ici, ça fait la septième fois que j’ai les pieds dans l’eau", déplore un riverain, tandis qu’un autre relativise : "On vit dans les zones inondables… on ne peut pas aller ailleurs." Le maire de la commune, Ghislain Delvaux (SE) explique la multiplication des crues par plusieurs raisons, comme la "question d’entretien des cours d’eau", ou "le système d’urbanisme". L’eau devrait encore continuer à monter de quelques centimètres dans Esbly, où la fin de la crue est attendue mardi 9 février.