Inondations : parmi les causes, l'urbanisation doit faire l'objet d'une "réflexion profonde"

·1 min de lecture

Que se passe-t-il dans l'Est ? Les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin sont placés en vigilance orange pour risques de crues, et des orages ont provoqué des inondations en Allemagne, faisant des dizaines de victimes. Invitée d'Europe 1, jeudi, l'hydrologue Emma Haziza, a passé en revue les différentes causes menant à de tels épisodes d'inondations. Parmi elles, l'urbanisation porte une large part de responsabilité dans les dégâts causés.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

 

"Calibrer ces pluies diluviennes dès lors que l'on place du béton"

"C’est dû a une somme d’éléments", concède Emma Haziza, qui s'attarde cependant davantage sur le problème de l'urbanisation dans les zones urbanisées et "au fait que l'on ne sache pas calibrer ces pluies diluviennes dès lors que l'on place du béton".

Encore aujourd'hui, explique l'hydrologue, "il n'y a quasi aucun endroit en France dans lequel on construit une maison en intégrant le risque inondation". En effet, dit-elle, il s'agit d'un problème très récent. Car si l'on sait déjà quelles sont les zones inondables, le changement climatique fait que ces zones ne sont plus sur les mêmes hauteurs d’eau. "On a le double de précipitations qui arrive, avec ces gouttes froides et cet air extrêmement chaud autour", développe l'hydrologue. "Le mois de juin 2021 est le troisième mois le plus chaud du globe en 142 ans de données", poursuit-elle, évoquant une masse d'air chaud et davantage de précipitations, plus violentes et...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles