Inondations dans le Lot-et-Garonne : les sinistrés constatent les dégâts

À Tonneins, dans le Lot-et-Garonne, la route est entièrement recouverte par la Garonne, qui est montée jusqu'à 10,2 mètres mercredi 3 février lors des inondations survenues dans le département. Partout, les maisons sont isolées ; sur les 200 habitations que compte la commune, 40 ont été évacuées. À Villeton (Lot-et-Garonne), dans ce hameau isolé, seul Baptiste Valay peut se déplacer, grâce à son bateau. Il transporte ce jour un balai pour son voisin, isolé par l'eau. La décrue s'amorce peu à peu, mais le sous-sol de Marc Pessionne est toujours inondé : "C'est passé par la fenêtre, quand l'eau commence à rentrer malheureusement, on ne peut rien faire". Les pompiers continuent de patrouiller Dans un autre pavillon, la tentative de nettoyage semble vaine. La maison est en zone inondable ; ces résidants craignent de ne pas être indemnisés. Les pompiers continuent de patrouiller. Jeudi 4 février au soir, le niveau de la Garonne était à huit mètres, contre 9,50 mètres mercredi à la même heure.