Inondations et glissements de terrain en Chine: plusieurs morts et des disparus dans le sud du pays

Une vingtaine de personnes ont disparu dans les inondations qui ont frappé l’ouest et le sud de la Chine ces derniers jours. Alors que la canicule frappe le nord du pays, des pluies diluviennes se sont abattues sur la province du Xinjiang et du Guangdong où cinq personnes ont été tuées ce lundi 17 juin dans des glissements de terrain.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Les images reviennent chaque été en Chine. D’abord des pluies diluviennes, puis un torrent marron qui enfle, roule et emporte tout sur son passage : les scooters, les voitures, les bus, et même les habitations les plus fragiles. Avec pour finir, des villes et des villages submergés par les eaux, dont on n’aperçoit plus que les toits et les ponts.

138 000 foyers privés d’électricité

Selon l’agence Chine Nouvelle, une arrivée soudaine des eaux à Changji, dans le Grand Ouest chinois, a tué plusieurs personnes. Mais c’est surtout à Meizhou, à l’opposé sur la carte dans le sud-est que le bilan est le plus lourd avec des morts des disparus à déplorer, selon la télévision centrale de Chine. La rivière Shiku est sortie de son lit hier lundi, provoquant l’affaissement de ponts autoroutiers et l’isolement de certains quartiers d’habitations. Treize personnes se sont retrouvées coincées dans des villages, rapporte Caixin.


Lire la suite sur RFI