Inondations dans le Sud-Est : après la crue, des dégâts importants

Une seule route mène à la maison de la famille Weaving. Plus d'un kilomètre de chemin impraticable en voiture qu'il leur faut parcourir les pieds dans l'eau. "Le village était comme une île, on ne pouvait accéder par aucune des entrées", explique Dylan Weaving. Les allers-retours pour apporter de quoi nettoyer et sécher leur maison inondée sont pénibles. La famille a bien du mal à reconnaitre sa propriété. Une crue violente Tout est sens dessus dessous, depuis que l'eau a tout envahi. Depuis qu'ils ont acheté cette bastide il y a dix ans, c'est la deuxième fois qu'ils subissent des inondations. Le plus jeune fils, Thibault, a tenté de mettre des affaires à l'étage, samedi 23 novembre. Surpris par la violence de la crue, il a dû appeler les secours. "Je suis descendu par la fenêtre pour me faire hélitreuiller par les pompiers-sauveteurs", explique-t-il. Dans le jardin, son frère aîné, Dylan, fait l'inventaire de ce qui peut être sauvé. La famille a pu compter sur l'aide de voisins pour commencer le nettoyage.