Inondations : en Charente-Maritime, le village de Courcoury est encerclé par les eaux

La Charente-Maritime est toujours fortement touchée par les inondations. L’unique lien entre le village de Courcoury (Charente-Maritime) avec le reste du monde repose depuis quelques jours sur une vieille remorque. Cette navette assure le ravitaillement des habitants, et leur permet d’aller sur leur lieu de travail. "Ça s’organise pas trop mal", confie un habitant. C’est un agriculteur qui s’occupe des trajets, une dizaine par jour. "On est à 20 centimètres, pour l’instant avec le tracteur on arrive à passer, si ça venait à monter plus haut, ça commencerait à être difficile", confie ce dernier. Pic de la crue atteint à Saintes À quelques kilomètres de là, les vestiges romains de la ville de Saintes ont eu aussi toujours les pieds dans l’eau. La crue de la Charente a atteint son pic dans l’après-midi du lundi 8 février, à près de 6,20 mètres, du jamais vu depuis 30 ans. Les pompiers s’affairent dans les rues en attendant la décrue, afin d’absorber le fioul qui s’est répandu dans l’eau. Plus de 400 personnes ont été évacuées, parfois très précipitamment. Certains habitants ont pu regagner leur logement, le temps de constater les dégâts. "Tout flotte, (…) le congélateur, le lit, le matelas", commente ainsi l’un d’eux. La décrue de la Charente devrait s’amorcer mardi 9 février. Le fleuve devrait prendre plusieurs jours à retrouver son lit.