Des inondations cataclysmiques ont créé ces rivières sur Mars

Mars est sillonnée par de nombreux chenaux, vestiges d’un passé lointain durant lequel des fleuves et rivières coulaient à sa surface. À première vue, ce système fluviatile semble relativement similaire à ce que l’on connait sur Terre. Mais à y regarder de plus près, il apparait que l’architecture de ces anciens lits de rivière diffère notablement de celle de nos analogues terrestres. La façon dont se sont construits les chenaux martiens donne ainsi de précieuses informations sur la dynamique du système fluviatile martien et son évolution au cours du temps.

Comprendre le comportement hydrologique d’une rivière grâce à ses barres de méandre

Comme tout milieu hydrique, les chenaux sont soumis à l’action de l’eau, qui va d’un côté éroder les roches du fond et des berges, et d’un autre côté déposer les particules sédimentaires transportées par le courant. Les méandres sont l’illustration de ce processus couplé d’érosion et de sédimentation : alors que la partie externe du chenal sera soumise à l’action érosive du courant, la partie interne, où le courant est moins fort, sera un lieu favorable au dépôt des sédiments précédemment arrachés.

Ainsi évoluent les méandres, au fil du temps : tandis qu’une berge est grignotée, accentuant la courbure du chenal, la berge située en face est en construction (aggradation). Les dépôts sédimentaires vont venir en effet combler graduellement l’intérieur du méandre en formant ce que l’on appelle une barre de méandre.

Barre de méandre (sédiments blancs) dans les gorges de l'Ardèche (Cirque de la Madeleine). © Jean-Christophe Benoist, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0
Barre de méandre (sédiments blancs) dans les gorges de l'Ardèche (Cirque de la Madeleine). © Jean-Christophe Benoist, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Habituellement, ces formations sédimentaires très classiques, que l’on retrouve dans la plupart des rivières terrestres, croissent lors d’événements d’inondations. Cette croissance est d’ailleurs visible dans la structure des barres de méandre sous la forme de linéation au sein des dépôts et d’une structure en marches d’escalier. L’étude de l’architecture des barres de méandre...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura