Inondations en Belgique : une maison s'effondre face au maire en pleine interview

·1 min de lecture

Ce mardi 20 juillet sera une journée de deuil national en Belgique. Cela a été décrété et annoncé par le Premier ministre belge ce vendredi 16 juillet après la mort d'au moins 20 personnes après les inondations dont le pays a été victime. En Allemagne, au moins 103 personnes sont décédées pour les mêmes raisons. "Mes pensées vont aux victimes des intempéries qui touchent durement l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas. La France est solidaire dans cette épreuve. Notre soutien est déjà déployé en Belgique. Il le sera partout où il sera utile", a écrit sur Twitter le président français Emmanuel Macron ce vendredi 16 juillet. La veille, Jean Castex s'était déjà exprimé sur le sujet sur le même réseau social. "En pensée avec l’Allemagne et la Belgique, endeuillées par les intempéries qui ont touché l’Europe ces derniers jours. Je veux les assurer de notre soutien et de notre solidarité. 40 militaires et un hélicoptère avec une équipe de sauvetage sont arrivés à Liège", avait posté le Premier ministre. Les terribles images des dégâts causés par les inondations ont notamment été diffusées par BFM TV.

Les équipes de la chaîne d'information ont repéré une séquence choc qui s'est déroulée à Pepinster jeudi 15 juillet. En pleine interview du maire, Philippe Godin, réalisée par leurs confrères de VTM, une maison s'est effondrée en arrière-plan sous les yeux du bourgmestre. Des personnes étaient encore sur le toit de cette habitation, comme des dizaines de gens aux alentours, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Une dictature ce n'est pas ça" : la réponse très agacée d'Emmanuel Macron aux critiques sur la vaccination et le pass sanitaire
Philippe Gougler (France 5) : "Mes meilleurs moments en dix ans de Trains pas comme les autres"
Meghan Markle s'associe avec le mari d'une célébrité pour un projet Netflix
Les princes Harry et William en froid : leur tante Sarah Ferguson tente d'apaiser les tensions
"Que le droit de fermer sa gu**le ?" Un proche d'Emmanuel Macron très en colère !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles