"Les inondations ont augmenté de 134% en vingt ans", selon l'Organisation météorologique mondiale

·1 min de lecture

Des rues entièrement envahies par les eaux... C'était en juillet dernier après les violentes intempéries qui avaient frappé plusieurs régions d'Allemagne et de Belgique.

7% d'humidité en plus dans l'atmosphère

Ces images d'inondations en Europe, mais aussi aux États-Unis ou en Asie, deviennent de plus en plus fréquentes. Les experts le répètent inlassablement : ces catastrophes sont la conséquence du réchauffement climatique.

L'Organisation météorologique mondiale, vient de révéler de nouvelles données édifiantes : "Il y a eu une augmentation spectaculaire de l'ordre de 134% des inondations au cours des vingt dernières années, souligne Petteri Taalas, secrétaire général de l'Organisation météorologique mondiale. Nous savons qu'en raison du réchauffement actuel de la planète, il y a 7% d'humidité en plus dans l'atmosphère ce qui contribue également aux inondations."

Faire pression avant la COP26

On le sait, les inondations sont l'une des conséquences du réchauffement, ou plutôt du dérèglement climatique. Les épisodes de sécheresse, les canicules les incendies de forêt ont également suivi ces dernières années une courbe exponentielle.

Dans un mois, dirigeants politiques et scientifiques se retrouveront lors de la COP26 à Glasgow pour réaffirmer leur volonté d'atteindre au plus vite la neutralité carbone.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles