Inondations au Mexique: au moins 17 morts dans un hôpital

·2 min de lecture

Au moins 17 personnes sont mortes dans les inondations qui ont touché un hôpital du centre du Mexique.

Au moins 17 patients d'un hôpital de l'Etat d'Hidalgo, dans le centre du Mexique, sont morts dans des inondations causées par de fortes pluies, a annoncé mardi le gouvernement mexicain.

"Les pluies d'hier à Hidalgo ont fait déborder la rivière Tula, inondant l'hôpital général, causant la mort de 17 patients", a déclaré le gouvernement dans un message sur Twitter.

Le président mexicain Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO) a déploré sur son compte Twitter "la mort de dix-sept patients de l'hôpital de la Sécurité sociale en raison de la crue du rio Tula". "C'est un très mauvais jour" pour le Mexique, a-t-il dit. Une grande partie du Mexique a été frappée par de fortes précipitations, notamment lundi, qui ont fait déborder des cours d'eau.

Certains patients Covid parmi les victimes

Dans le message, accompagné d'une vidéo, Zoé Robledo, directrice générale de l'assurance maladie mexicaine (IMSS), qui gère l'hôpital victime de ces inondations, explique que 56 patients étaient hospitalisés dans l'établissement et qu'en quelques minutes celui-ci a été inondé, compromettant son fonctionnement.

"Au moment où le courant électrique a été coupé dans la municipalité (de Tula), l'oxygène a cessé d'être administrée" aux patients, a déclaré Mme Robledo en précisant que 40 patients avaient survécu.

Selon les médias, parmi les victimes se trouvaient des patients atteints du Covid-19 sous assistance respiratoire.

Les images diffusées par les médias locaux montrent l'hôpital inondé et le personnel médical déplaçant les civières des patients dans l'eau. Les autorités ont déclaré que les patients survivants avaient été envoyés dans d'autres hôpitaux de la région.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles