Les inondations au Canada obligent McDonald's… à réduire ses portions de frites au Japon

·1 min de lecture

McDonald's a annoncé qu'elle réduirait ses portions de frites au Japon pendant une semaine à cause de problèmes logistiques liés aux inondations au Canada et à la pandémie. A partir de vendredi et jusqu'au 30 décembre, les quelque 2.900 fast-foods de l'enseigne dans l'Archipel ne serviront plus que de petites portions de frites. L'entreprise précise avoir pris cette mesure pour permettre à tous les consommateurs de pouvoir commander des frites, malgré "la difficulté à maintenir un approvisionnement stable en ingrédients de base".

A cause "d'inondations majeures près du port de Vancouver", sur la côte Ouest du Canada, et "des perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales liées à la pandémie de coronavirus, nous rencontrons des retards d'approvisionnement", peut-on lire dans un communiqué de McDonald's Holdings Japan publié mardi.

La région de Vancouver frappée par des pluies torrentielles en novembre

Des pluies torrentielles se sont en effet abattues sur la région de Vancouver mi-novembre, provoquant des inondations majeures qui ont coupé la grande ville canadienne du reste du monde. Des routes ainsi que des voies de chemin de fer ont été sérieusement endommagées, ce qui a ralenti la livraison des marchandises vers le premier port canadien. 

Les restrictions au Japon seront mises en place au moment où écoles et entreprises s'apprêteront à fermer pour les fêtes de fin d'année. Elles s'appliqueront notamment le jour de Noël, qui voit chaque année de longues files se for...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles