Inondations à Venise : "C'est lié au changement climatique" et "ça doit nous réveiller"

franceinfo

Les inondations à Venise sont liées "au changement climatique" et "ça doit nous réveiller", réagit sur franceinfo mercredi 13 novembre, l'hydrologue Emma Haziza. Les villes vont devoir "se protéger face à ces phénomènes extrêmes qui vont devenir habituels".

"Il est essentiel et primordial de s'adapter tout de suite et de mettre en place une politique à l'échelle de la ville avant même les politiques économiques, parce que s'il n'y a pas de vie, il n'y a plus d'économie", ajoute-t-elle. Et "là, on voit bien que ça arrive à nos portes".

franceinfo : Est-ce un phénomène rare ?

Emma Haziza : On a le calendrier des pics de marée, mais ce qui se modifie, c'est vraiment la puissance, la hauteur et surtout les paramètres aggravants. Là, on a un paramètre aggravant qui est le Sirocco. Les Vénitiens ont l'habitude d'avoir les pieds dans l'eau, mais il y a une différence entre avoir les pieds dans 20 cm d'eau et se retrouver avec entre 1 mètre et 1 mètre 30 d'eau. Cela signifie que l'eau rentre dans les bâtiments, dans les hôtels et donc les dommages sont beaucoup plus graves.

Cela signifie-t-il que c'est lié au réchauffement climatique ?

C'est ce qui ressort de toutes les modélisations qu'on peut faire, que ce soit sur le bassin méditerranéen, avec un accroissement du nombre d'épisodes, ou de manière généralisée sur l'augmentation de l'intensité des cyclones ou tout un tas de phénomènes. On peut confirmer que c'est lié au changement climatique. Il faut tout de suite passer à une solution (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi