Innovation : un chien robot pour mesurer les radiations sous la centrale de Tchernobyl

Plus de 34 ans après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, survenue en Ukraine le 26 avril 1986, les investigations scientifiques se poursuivent. Une équipe de chercheurs britanniques s'est rendue sur le site avec Spot, un robot chien. Sa mission : détecter et mesurer les radiations sous le sarcophage du réacteur de la centrale nucléaire. Une tâche que ses capteurs lui permettent d'accomplir. "Mesurer les niveaux de rayonnement grâce à diverses plateformes robotiques" "Nous sommes venus dans la zone d'exclusion de Tchernobyl pour aider à cartographier la zone et mesurer les niveaux de rayonnement grâce à diverses plateformes robotiques, mais aussi pour tester ces plateformes robotiques", explique un des chercheurs. Piloté à distance, ultra high-tech et agile, Spot peut se faufiler là où les humains ne peuvent pas, mais aussi affronter des environnements hostiles. Il coûte environ 75 000 dollars.