«Je suis innocent»: Cédric Jubillar demande sa remise en liberté

·2 min de lecture

Cédric Jubillar, crâne rasé, pull noir et jean, continue de clamer son innocence alors que sa femme, Delphine, est toujours portée disparue depuis le 16 décembre dernier. 

Cédric Jubillar, soupçonné d'avoir tué sa femme Delphine Jubillar et écroué depuis cinq mois, se dit innocent et veut tenter de convaincre mardi la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Toulouse de le remettre en liberté. L'audience a débuté à la mi-journée par une demande de huis clos formulée par le parquet général, contre l'avis de la défense.

A peine entré dans la salle, Cédric Jubillar, crâne rasé, pull noir et jean, a lancé aux nombreux journalistes présents: "Je suis innocent", avant que la présidente de la chambre de l'instruction ne fasse évacuer les lieux.

Lire aussi : Disparition Delphine Jubillar: ce que son mari Cédric a dit aux juges

Sa première demande de remise en liberté avait été rejeté

"On portera le dossier devant la cour de cassation, on ne répond pas au critère judiciaire du huis clos", a dénoncé Alexandre Martin, l'un des avocats de la défense, déplorant que son client n'ait eu "que quelques secondes pour s'exprimer auprès de (la presse)".

Une fois de plus, la défense a plaidé pour la remise en liberté du mari de l'infirmière disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. L'avocate générale Chantal Firmigier-Michel a pour sa part requis le maintien en détention.

Cédric Jubillar, incarcéré depuis le 18 juin après sa mise en examen pour homicide volontaire, avait dès juillet demandé sa remise en liberté auprès du juge des libertés et de la détention (JLD). Il a ensuite saisi la chambre de l'instruction de la cour d'appel.

Jusqu'ici ses recours ont été rejetés, la justice estimant que les éléments à charge étaient suffisants pour justifier son maintien en détention, à la maison d'arrêt de Seysses, près de Toulouse.

Pour Me Martin, l'enquête s'enlise, des expertises tardent à être versées(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles