Injures, menaces contre les médecins... Quelles spécialités sont les plus touchées ?

En 2021, 1009 agressions de médecins ont été rapportées en France, selon le dernier rapport du Conseil national de l'Ordre des médecins (CNOM) paru ce mardi 26 juillet 2022.

Un chiffre en hausse par rapport à 2020 (où 955 incidents avaient été enregistrés) et probablement bien en-dessous de la réalité : ainsi, les professionnels du CNOM estiment que seulement 30 % des agressions font l'objet d'un signalement.

Les femmes médecin particulièrement visées

La majorité de ces agressions (61 %) ont été subies par des médecins généralistes. Arrivent ensuite, loin derrière, les médecins cardiologues (6 %), les médecins psychiatres (3 %), les médecins ophtalmologues (2 %) et les médecins dermatologues (2 %). Le plus souvent (dans 54 % des cas), l'agresseur est un patient.

Il s'agit généralement d'agressions verbales (70 % des cas) : des menaces, des injures, du harcèlement... Plus rarement, les médecins subissent des agressions physiques, des vols ou du vandalisme.

Les causes principales des agressions vont des "reproches relatifs à la prise en charge" au "refus de prescription" en passant par le "temps d'attente jugé excessif". Plus précisément, en 2021, 35 agressions ont eu lieu dans un contexte de non-respect des règles sanitaires et 24 ont été perpétrées par des opposants à la vaccination anti-Covid.

Malheureusement (mais sans surprise), ce sont surtout les femmes médecin qui subissent ces agressions (elles représentent 53 % des cas). Les agressions (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Alzheimer : toutes les bonnes habitudes (comme faire de l'introspection) qui peuvent réduire le risque
Faire régulièrement la sieste n’aurait pas que des bienfaits sur votre santé
Variole du singe : faut-il changer le nom de la maladie ?
Paracétamol : sans ordonnance, à combien de boîtes avez-vous droit ?
CHIFFRES COVID. Ce mercredi 27 juillet 2022 : cas, les infos en direct

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles