Initiatives : une clinique teste un simulateur de vieillesse

France 3

Myriam Charroui n'a pas atteint la trentaine et pourtant, son corps est lourd, ses gestes manquent de précision et son autonomie est limitée. Cette aide-soignante de la clinique Guillaume, située en Seine-Maritime, s'est glissée dans la peau de ses patients les plus âgés. Pour la société Adhap Services, proposer cet exercice aux professionnels de la santé, c'est leur permettre de dépasser ce que leur formation et leurs expériences leur avaient permis de concevoir.

Permettre au personnel soignant de comprendre les maux des patients

La simulation de plusieurs maladies ou troubles comme la cataracte, les raideurs cervicales ou encore la surdité peut contribuer à trouver des solutions pour aider les patients. Au-delà de la simple simulation, l'expérience du

vieillissement pourrait aussi permettre d'en limiter les conséquences les plus handicapantes.

Retrouvez cet article sur Francetv info

VIDEO. "13h15". "Avant, on partait sans les armes en patrouille à ski", dit une jeune lieutenante de gendarmerie
VIDEO. "13h15". "Plus je suis féminine en uniforme, et moins les hommes en face me respectent", affirme une jeune gendarme
"13h15 le samedi". Sur la piste des gendarmes
Un automobiliste tué dans une collision avec un train à un passage à niveau, en Charente-Maritime
Uber avoue avoir utilisé un logiciel secret pour éviter les contrôles de police

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages