Ingrid Chauvin raconte la reprise de Demain nous appartient (TF1) : "Derrière les masques, l’émotion était palpable"

Quel sentiment a prédominé, chez vous, au moment de reprendre le chemin des tournages : la peur ou l’excitation ?

Ingrid Chauvin : Un peu des deux. Mais les consignes de sécurité étant très strictes, nous avons pu être confiants et travailler sereinement.

Les retrouvailles, au sein de l’équipe, ont été chaleureuses, malgré les gestes barrières ?

Très ! Nous n’avons, bien sûr, pas pu nous prendre dans les bras, mais derrière les masques, l’émotion était palpable. Les sourires étaient présents dans les regards.

À lire également

Demain nous appartient (TF1) : Une nouvelle famille va s’installer à Sète

C’est une nouvelle organisation de travail : quelles mesures sanitaires ont été prises pour éviter tout risque ?

Avant la reprise des tournages, nous avons reçu une charte pour nous pré- parer aux nouvelles mesures. Chacun est responsable de ses costumes et de ses accessoires. Ils sont désinfectés avant notre arrivée, puis nous sommes les seuls à pouvoir les tou- cher pendant la journée. Il n’y a jamais plus de deux personnes dans la loge maquillage-coiffure. Et certains comédiens, comme moi, se maquillent seuls. À la cantine, les tables sont très espacées, pas plus de trois personnes peuvent êtr... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi