Ingrid Chauvin : sa nouvelle routine depuis qu'elle vit seule avec son fils

·1 min de lecture

Couvre-feu oblige, beaucoup de Français ont dû changer leurs habitudes pour donner un brin de vie à leurs soirées de confinement. Et quand ce ne sont pas les mesures gouvernementales qui dictent le programme des réjouissances, ce sont les enfants qui font la loi. L'année 2020 a été particulièrement éprouvante pour Ingrid Chauvin, qui a rompu avec son mari Thierry Peythieu après neuf ans de mariage. Et l'actrice de Demain nous appartient n'est pas prête de retrouver l'amour, comme elle a confessé au magazine Nous deux, en kiosque depuis le mardi 9 mars. "Je suis dans une phase de reconstruction, je souhaite d'abord me retrouver personnellement. Je n'envisage même pas une vie amoureuse pour le moment", a-t-elle affirmé à nos confrères, bien prise par les tournages de la série à succès de TF1. Toute son affection, elle la reporte actuellement sur son fils de quatre ans, Tom, avec qui elle soigne son spleen. Quitte à observer un rituel pas des plus festifs...

Au cours de cet entretien, la comédienne, qui s'est installée à Sète, a évoqué le lien particulier qu'elle entretient avec son bout de chou. "Je donne la priorité à mon fils. Dès que je rentre du travail, je me consacre totalement à lui jusqu'à ce qu'il se couche", a-t-elle confié, avant de révéler le contenu de leur programme.Nous mangeons tous les deux sur la table basse, tant pis pour moi s'il est 18h45. On prend le temps d'être ensemble", s'amuse-t-elle, toute à sa joie de passer le maximum de moments privilégiés avec celui (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Affaire Carla Moreau : nouveau coup dur pour la candidate des Marseillais et son compagnon Kevin Guedj
PHOTO Emmanuelle Rivassoux : son drôle d'accoutrement déclenche l'hilarité des internautes
Petit Sweat. La nouvelle tendance de la jeunesse Parisienne : le street-wear japonais.
Mario ("Star Academy") : la mort de son père lui a inspiré un tout nouveau combat
Faustine Bollaert poste une photo avec Nikos Aliagas, les internautes sous le charme