Ingrid Chauvin : le deuil de sa fille a-t-il eu une influence sur ses chances d'adopter ?

Un besoin "viscéral". Après la mort de leur fille, Jade, à l'âge de cinq mois en 2014, Thierry Peythieu et Ingrid Chauvin avaient entamé une longue procédure pour pouvoir adopter un enfant. Deux ans plus tard, les deux époux ont eu l'immense bonheur de donner naissance à un petit garçon, prénommé Tom. Depuis, ils n'avaient pas pour autant cessé de continuer à s'engager dans la procédure pour adopter un enfant. Mais depuis l'année dernière, le couple n'a pas de nouvelles des autorités en charge de l'adoption en France. Ils n'ont eu d'autre choix que de se résigner. "Il est peut-être temps de commencer un travail de deuil, pour mon mari et moi mais également pour Tom, notre fils, car on lui en parle beaucoup », confiait-elle à Télé Star au mois de juillet.

"On a été vus comme un couple endeuillé"

Un travail d'acceptation d'autant plus frontal que l’agrément d’Ingrid Chauvin et de Thierry Peythieu a pris fin en novembre dernier. "Je sais maintenant que notre dossier n’aboutira pas. Je suis en colère. Mais mon combat n’est pas fini", confie la jeune maman dans les colonnes de Télé Star. Le combat est donc loin de s'achever pour la comédienne star de Demain nous appartient. Mais Ingrid Chauvin se dit frustrée par les dernières années d'attente. "La frustration vient du fait que quand on démarre ce projet-là, on rencontre des psychologues, des assistantes sociales... Un certain nombre de personnes qui nous avaient dit, nous concernant, qu'il fallait être patients, que cela pouvait être

Retrouvez cet article sur Voici

On n'est pas couché : le soir où Léa Salamé a rencontré son compagnon Raphaël Glucksmann dans l'émission
Ingrid Chauvin (Demain nous appartient) : son mari ému aux larmes en la voyant jouer un accouchement
Gims compose « un hit » avec son bébé dans les bras, sa vidéo attendrit un autre rappeur
Elizabeth II : la somme exorbitante que pourrait faire perdre ses vacances d’été à Balmoral
Les 12 coups, le combat des maîtres (TF1) : qui sont les six finalistes ?

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.