Infrarouge, visible, ultraviolet : de magnifiques nouvelles images de Jupiter dévoilées

·2 min de lecture

Le télescope Hubble et l'observatoire Gemini livrent de nouvelles images de la géante du système solaire : Jupiter.

Les dernières images de Jupiter proviennent du télescope spatial Hubble et de l'observatoire Gemini Nord, situé à Hawaï. Elles donnent l'occasion d'observer la planète en plusieurs lumières : infrarouge pour Gemini, ultraviolet et spectre visible pour Hubble. Et au même moment puisqu'elles ont toutes trois été prises à 15h41 (TU), le 11 janvier 2017. Une simultanéité qui illustre bien l'intérêt de l'astronomie multi-longueur d'onde.

Jupiter vue en infrarouge (gauche), spectre visible (milieu) et ultraviolet (droite). Crédit : International Gemini Observatory/NOIRLab/NSF/AURA/NASA/ESA, M.H. Wong and I. de Pater (UC Berkeley) et al.

Grande tache rouge et petite tempête

Premier exemple et caractéristique la plus symbolique de Jupiter, sa bien visible sur les images de Hubble se révèle beaucoup moins franchement dans l'infrarouge. Autre surprise, la région sombre de l'image infrarouge est plus grande que l'ovale rouge correspondant dans l'image visible. Cet écart survient parce que les structures révélées par les images ne sont pas les mêmes. L'infrarouge permet de visualiser les épais nuages qui recouvrent la zone tandis que les images du spectre visible et ultraviolettes font apparaître les chromatophores, les particules qui donnent, à cette gigantesque tempête qui sévit depuis 350 ans, sa coloration en absorbant la lumière bleue.

Au sud de la Grande tache rouge, il existe une autre tempête qui est beaucoup plus récente. Il s'agit d', aussi appelée Red spot jr, et sa largeur est deux fois plus petite que la tache rouge. Elle a atteint sa taille actuelle lorsque trois phénomènes plus petits sont entrés en collision et ont fusionné dans les années 2000. Peu après cette fusion, elle était presque blanche, puis elle est progressivement passée à l'orange en 2006 et sur cette dernière image du spectre visible de Hubble elle s'affiche avec un bord extérieur rouge clairement défini et un centre blanc.

Crédit : NASA/ESA/NOIRLab/NSF/AURA/M.H. Wong and I. de Pater (UC Berk[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles