INFORMATION EUROPE 1 - Une fête clandestine à Marseille, 45 personnes verbalisées

·1 min de lecture

Europe 1 révèle mardi que des policiers ont verbalisé 45 personnes qui participaient à une fête d'anniversaire dans un café de Marseille dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Sans masque ni justification crédible, les fêtards ont tous reçu deux amendes d'un montant total de 270 euros. L'organisateur a été placé en garde à vue.

C'est encore un exemple de non-respect du confinement et des gestes barrières qui est révélé ce mardi par Europe 1. Cette fois-ci, c'est à Marseille que les faits ont eu lieu. Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, les policiers ont verbalisé 45 fêtards qui célébraient... un anniversaire ! L'histoire a commencé lorsque les habitants de la rue Berlioz, qui n'appréciaient pas franchement la musique, ni le tapage en bas de chez eux, ont appelé la police vers deux heures du matin.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Vidéo : Plongez dans une fête clandestine à Paris, le mirage d’un monde sans pandémie

À deux pas de la préfecture, en plein centre-ville, les fonctionnaires sont donc intervenus dans ce café, "Le Loft", censé être fermé comme tous les autres bars et restaurants. À l'intérieur, 45 personnes en pleine fête d'anniversaire. Personne ne porte de masque et aucune attestation valable ne peut être présentée en pareilles circonstances... Deux bonnes raisons de verbaliser pour les policiers qui ont été intraitables.

L'ESSENTIEL CORONAVIRUS

> Coronavirus : quel calendrier pour la vaccination en France ?

> Ces trois facettes du coronavirus dont vous n’avez peut-être pas entendu parler

> Covid : faut-il s'inquiéter si les maux de tête persistent après la guérison ?

> Quand est-on cas contact ? Et autres questions que l'on se pose tous les jours

> Coronavirus : les 5 erreurs à ne pas commettre avec votre masque

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :