INFORMATION EUROPE 1 - Depuis le confinement, les Français marchent beaucoup plus

·2 min de lecture

Selon une étude réalisée par Kisio (filiale de Keolis), révélée en avant-première par Europe 1, les habitudes de mobilité des Français ont beaucoup évolué depuis le confinement, avec moins de transports en commun, plus de vélo et une explosion de la marche à pied.

C'est une étude très détaillée : les déplacements de plus d'un million de personnes analysés, de manière anonyme, depuis le mois de février jusqu'à la fin septembre. Crise sanitaire du coronavirus, confinement, déconfinement... Comment ces bouleversements ont-ils influé sur les nouvelles habitudes de déplacement des Français ? Principal enseignement : ils se déplacent moins, avec une baisse moyenne de 15%, très différente selon les zones. Dans les grandes agglomérations, le recours aux transports en commun a fortement baissé, de plus de 30% en Île-de-France et de 15 à 25% dans les principales métropoles...

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Les premiers gagnants sont le vélo, dans les centres des grandes villes, et la voiture. Après une forte augmentation du recours à la voiture en juin, la rentrée aurait pu être très compliquée sur les routes mais il n'y a "pas eu d'autocalypse" souligne David O'Neill, directeur des activités de Kisio. En juin, en Île-de-France, l’utilisation de la voiture était passée de 51% à 56% des déplacements, tandis que les transports en commun diminuaient de 25% à 19%. Une prolongation de cette tendance "aurait amené un blocage des routes avec la reprise des déplacements du mois de septembre" précise l'étude de Kisio, menée avec le cabinet Roland Berger.

Une explosion de plus de 200% de la marche

La principale surprise de cette étude est sans aucun doute le succès de la marche à pied. Pour des trajets de deux ou trois km, de ...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :